La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

LIFE BIODIV’OM: Two Big Goals For The Overseas Environment

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF
Mérou de Nassau dans un habitat artificiel Nassau grouper in an artificial habitat
Mérou de Nassau dans un habitat artificiel Nassau grouper in an artificial habitat

À Rochefort, au siège de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), du 19 au 23 novembre 2018, Julien Chalifour a participé au séminaire de lancement du LIFE BIODIV’OM, un projet européen visant à protéger cinq espèces mondialement menacées et un habitat prioritaire sur cinq territoires d’Outre-mer. Les cinq espèces menacées sont l’échenilleur de La Réunion - plus connu sous le nom de Tuit-tuit - le crabier blanc à Mayotte, le mérou géant en Guyane et à Saint-Martin, le mérou de Nassau à Saint-Martin et le moqueur gorge blanche en Martinique. La LPO coordonne l’ensemble du projet avec plusieurs contributeurs associés, dont la Réserve naturelle de Saint-Martin, aux côtés du Parc naturel de la Martinique, de la Société d’études ornithologiques de La Réunion, du groupe d’études et de protection des oiseaux de Mayotte et enfin du groupe d’étude et de protection des oiseaux en Guyane. Les partenaires ont pu se mettre d’accord sur une méthodologie commune de travail et ont découvert les règles de gestion d’un programme LIFE, fixées par le financeur - la commission européenne - ainsi que le suivi des financements associés

All articles from: Journal-34

Improving knowledge about our natural heritage and function of ecosystems

? Top