La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Planning des opérations

Les différentes opérations identifiées ont été inscrites dans un plan de travail élaboré pour 5 ans.
Cette planification tient compte des disponibilités humaines et matérielles propres à la Réserve Naturelle et des priorités de mise en oeuvre des opérations.
Le temps à consacrer à chacune de ces opérations (ponctuelles ou cycliques) a été estimé le plus précisément possible, pour ce qui concerne le personnel de la Réserve Naturelle (en journées individuelles de travail).
En considérant un effectif de 6 personnes (le volume journalier de travail pour le poste de garde est comptabilisé pour 2 personnes) avec le renfort d’une VCAT, les disponibilités en personnel se situent en moyenne aux alentours de 2 581 journées de travail par an (368 jours/personne…/an).
A cela doivent s’ajouter l’accueil d’étudiants stagiaires et de bénévoles, l’embauche d’une secrétaire comptable pour assurer les travaux administratifs et comptables et bien sûr du garde supplémentaire (dont le volume de travail a été comptabilisé ici).
Cette considération est capitale pour juger du réalisme de l’accomplissement des opérations.
Rappelons que les horaires indiqués pour les gardes dans les tableaux ci-dessous correspondent aux horaires des deux gardes additionnés.
Une estimation du coût des investissements a été produite.
Cette indication permet de dresser un estimatif financier d’investissements pour chaque année en fonction des opérations programmées.

? Top