La Réserve naturelle de Saint-Martin est une aire marine protégée de 30km2 située au nord-est de l’île de Saint-Martin. Créé en 1998, cet espace préserve les cinq principaux écosystèmes de l’île : récifs coralliens, mangroves, herbiers de phanérogames, étangs et forêt sèche littorale. La Réserve gère également les 14 étangs du Conservatoire du littoral et ses 11 km de rivages terrestres naturels.

Réserve Naturelle de Saint-Martin

Le Journal de la RESERVE NATURELLE DE ST.MARTIN

Journal #33 RNNSM

Réserve Naturelle de St-Martin

Journal-33

Téléchargez le PDF:
Download PDF - Télécharger le PDF
© Julien Chalifour

Suivre l’état de santé du milieu marin, et notamment des récifs coralliens et de leurs populations, est une priorité de l’Ifrecor, Initiative française pour les récifs coralliens.

Dans cette optique, une convention entre la Réserve naturelle et l’Ifrecor, via la Direction régionale de l’environnement, va permettre de développer des indicateurs permettant de suivre l’état de santé des communautés récifales, mais également de faire le bilan de l’activité 2018 du “réseau récifs” dans les Antilles françaises. Ces deux missions ont été confiées à Amandine Vaslet, docteur en biologie marine, qui a récemment évalué le premier plan de gestion de la Réserve naturelle et réalisé le second.
Afin de mener ces deux missions à bien, la scientifique s’appuie sur les données des suivis scientifiques des récifs menés par la Réserve en 2017 et 2018 dans le cadre du réseau des réserves et des suivis Reef Check.

L’analyse de ces données permettra de savoir dans quelle mesure les coraux de Saint-Martin ont été impactés par Irma.

Son rapport est attendu en décembre 2018.

Réserve Naturelle de St-Martin

Favoriser la conservation des récifs coralliens et des espèces associées

BIOHAB2 © Julien Chalifour

Guillaume Montagne, en stage à la Réserve d’avril à août 2018, a présenté oralement les résultats de son stage devant ses professeurs de l’Université de Calais (ULCO), où il vient d’obtenir sa licence pro Gestion des biens et personnes / aléas naturels et gestion de l’espace urbanisé. En charge des phases de planification, de conception puis d’implantation de BIOHAB2, il a suivi l’évolution de cet habitat artificiel mis en place à proximité du site de plongée du Remorqueur, au large de Tintamare. Un mois après l’immersion des structures, une plongée a permis de constater que la diversité et le nombre d’individus par espèce étaient bien supérieurs à ce qui avait été observé sur BIOHAB1,...+ infos

Requin dans un récif corallien – Shark in a coral reef © Franck Mazéas

Du 15 au 17 octobre 2018 au Ministère des outre-mer, Nicolas Maslach, directeur de la Réserve naturelle de Saint-Martin, a participé au comité permanent de l’IFRECOR, l’Initiative française pour les récifs coralliens. Site par site, les études menées sur les fonds marins de l’outre-mer français ont été exposées. Ce bilan a précédé une réflexion sur les stratégies à poursuivre ou à mettre en place pour la conservation des récifs, des herbiers et des mangroves dans les années à venir. Également, différentes méthodes de travail ont été proposées face aux projets d’aménagement menaçant les espaces naturels et ont donné naissance à la méthode MERCI, pour Éviter, Réduire et Compenser. Soit,...+ infos

Interview de Nicolas Maslach – Nicolas Maslach interviewed © Chris Joe

Du 8 au 11 octobre, la Réserve a rencontré une équipe de l’émission Thalassa, venue réaliser un reportage sur l’évolution de l’île sous l’aspect du logement et de la vie quotidienne, mais aussi de l’environnement. L’impact sur la faune et la flore a été évoqué, ainsi que le redémarrage des écosystèmes et les actions menées pour l’accompagner. Le projet d’habitat artificiel BIOHAB2, celui de bouturage corallien, mais également la création de pépinières destinées à revégétaliser le littoral côtier ont particulièrement intéressé Thalassa, ainsi que le programme “Aire marine éducative”, destiné à sensibiliser les plus jeunes (voir article page 22). L’équipe de journalistes reviendra terminer...+ infos

Mérou de Nassau © Julien Chalifour

Le programme européen LIFE dispose de 3 milliards d’euros pour soutenir les projets en faveur de l’environnement et du climat entre 2014 et 2020. LIFE ayant ciblé cette année les espèces à statut de conservation inquiétant, la Réserve naturelle a présenté un dossier ambitionnant la mise en oeuvre de travaux pour la restauration de deux espèces de mérous. Il s’agit du mérou de Nassau, atteignant rarement sa taille adulte car surpêché, et du mérou géant, que l’on a pu observer localement de manière anecdotique, une fois tous les deux ou trois ans. Appréciés des plongeurs en raison de leur curiosité à leur égard, ces mérous sont des prédateurs supérieurs importants écologiquement - ils...+ infos

Favoriser la conservation des herbiers de phanérogames marines et des espèces associées

Algues vertes dans l’herbier – Green algae in the seagrass © Julien Chalifour

Organisé chaque année depuis 2008, le suivi Reef Check a eu lieu cette année du 17 au 19 septembre, au large du Galion, de Caye Verte, de l’îlet Pinel et du Rocher Créole. Deux bénévoles, Théo Feger et Guillaume - de Jorakhae Free Diving School - se sont joints à l’équipe de la Réserve. Les données sont en cours de traitement mais, un an après le cyclone Irma, l’observation a mis en évidence la présence importante d’algues filamenteuses vertes, posées sur les récifs et les herbiers, mais aussi échouées sur les plages, comme à Pinel. Ces algues sont habituellement présentes dans ces milieux, mais avec un développement saisonnier et en bien moindre quantité. Leur abondance cette année est...+ infos

© Julien Chalifour

Depuis 2007, la Réserve naturelle poursuit son suivi scientifique annuel des récifs et herbiers, qui s’est déroulé cette année du 24 au 26 septembre, avec le concours de Jonas Hochart, de l’Agence territoriale de l’environnement de Saint-Barth. Il était venu aider l’équipe de Saint-Martin à documenter l’évolution de l’état des communautés coraliennes et d’herbiers, sur les trois stations de récifs - Chico, rocher Pélican et Fish Pot, site situé hors de la Réserve - et sur les trois stations d’herbiers - Rocher Créole, Pinel et Grand-Case, ce dernier site également hors de la Réserve. Les données sont en cours de traitement, mais les plongeurs ont pu constater un retour des éponges, qui...+ infos

Favoriser la conservation des populations de tortues marines

Tortue verte - Green Turtle © Julien Chalifour

Dans la nuit du 31 août, vers 23 heures, sur la plage de baie Longue, une quarantaine d’écovolontaires du suivi tortues marines ont pu observer une tortue verte, en pleine activité de ponte. Pendant une heure et demie, l’animal a multiplié les essais, mais est finalement reparti vers la mer sans avoir pondu. Elle est revenue un peu plus tard, mais ce nouvel essai s’est également soldé par un échec, le nid s’effondrant sur lui-même au fur et à mesure que la tortue creusait. Selon Julien Chalifour, ces tentatives infructueuses semblent être liées à la nature trop meuble du sable, remué par Irma et les épisodes de houle successifs au cyclone. Cet épisode démontre à nouveau l’importance d’...+ infos

Sans commentaire - No comment

Les activités de construction et de reconstruction à Saint-Martin connaissent une nouvelle dynamique ces 5 derniers mois, et c’est tout à fait légitimement que chacun s’affaire à remettre en état son logement ou son entreprise. Les écosystèmes naturels qui eux aussi ont été impactés par les aléas climatiques peinent à se remettre. Aussi est-il important d’éviter de les dégrader davantage. Au-delà du bon sens, il s’agit aussi de respecter la réglementation et de prendre conseil auprès des services concernés en charge de la compétence de l’environnement, à savoir l’UT DEAL Saint-Barthélemy et Saint-Martin en préfecture. C’est ce qu’aurait dû faire le propriétaire d’une villa aux Terres-...+ infos

Maintenir ou améliorer les conditions d’accueil pour les populations d’oiseaux marins nicheurs

Èchasse d’Amérique Black-necked stilt © Julien Chalifour

Selon une étude du US Fish and Wildlife Service, les ornithologues amateurs ont apporté 36 milliards de dollars à l’économie américaine en 2006, et un cinquième (20%) des Américains sont identifiés comme des ornithologues. Ailleurs, dans le parc national turc de Kuşcenneti, un site identifié Ramsar en Turquie - comme Saint-Martin - attire des ornithologues amateurs du monde entier et représente des revenus directs et indirects de plus d’1 million de dollars par an. Les visites guidées y sont devenues une activité majeure, avec au moins 127 entreprises proposant des visites dans le monde entier. Sachant que l’avifaune recensée sur les étangs de Saint-Martin comprend plus de 85 espèces d’...+ infos

Maintenir ou améliorer l’état écologique des étangs

L’étang de Chevrise - Chevrise Pond © Conservatoire du littoral

1314 tonnes de déchets ! C’est le chiffre enregistré par le Conservatoire du littoral au 1er octobre, soit 3 mois après le début de la grande campagne de nettoyage sur tous les sites du Conservatoire, et tout particulièrement les étangs. La ferraille - principalement des tôles - représente un tiers des déchets et les encombrants les deux autres tiers. Les plus gros déchets - toitures, conteneurs... - ont été dégagés en juillet et en août par la société L & A Transport, titulaire du marché public lancé par le Conservatoire. Une équipe d’une dizaine de personnes s’est attaquée à cette tâche titanesque, à l’aide d’une dizaine de gros engins.+ infos

L’étang de la Savane - Savane Pond © Conservatoire du littoral

Mais l’opération continue depuis avec les six agents de l’association ACED et Aude Berger, chargée par le Conservatoire de la coordination du nettoyage des sites, qui se consacrent depuis le 1er juillet à la collecte des déchets de petite et moyenne taille, qu’ils trient avant de les transporter à l’écosite, où ils sont traités. Trois épaves de voitures, un bateau de belle taille, un jet ski ont été enlevés grâce à leur travail, mais aussi beaucoup d’objets personnels, des vêtements, des peluches, et un grand nombre de pièces automobiles. Le Conservatoire apprécie le travail efficace effectué par l’ACED, surtout dans les étangs, où il n’est pas évident de sortir des déchets envasés puis...+ infos

L’équipe de l’ACED - The ACED Team © Conservatoire du littoral

Il sera alors temps de végétaliser la mangrove, ce que prévoit une convention signée entre l’ACED, le Conservatoire du littoral et la Réserve naturelle. Après le nettoyage et l’encadrement par le Conservatoire, la Réserve naturelle prendra le relais. Les agents de l’ACED consacreront donc les six premiers mois de 2019 à la création d’une pépinière de palétuviers et à la plantation des arbres dans la mangrove impactée. Ils bénéficieront avant cette nouvelle étape d’une formation théorique et pratique faite par Aude Berger et Anne-Marie Bouillé, qui leur exposeront le rôle écologique des zones humides, les écosystèmes de la mangrove et des étangs, mais aussi les métiers de l’environnement...+ infos

Des élèves enthousiastes - Enthusiastic pupils © Christophe Joe

Né en 2012 aux Marquises de l’imagination des enfants d’une école primaire, le concept d’”aire marine éducative” (AME) s’est développé avec succès sur tout le territoire français. À Saint-Martin, trois classes gèrent leur aire marine et ont reçu le label “Aire marine éducative” le 4 juin 2018. Ce label, porté par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), reconnait la mise en oeuvre d’une démarche écologique invitant les élèves à réfléchir sur la gestion et la protection du patrimoine naturel marin. Ces “rangers juniors” se sentent concernés par un échantillon de leur patrimoine naturel et s’investissent pour le protéger et le gérer. Ainsi, un CM1 de l’école Clair Saint-Maximim...+ infos

Favoriser la conservation de la végétation xérophile

L’impact du cyclone Irma sur l’environnement a incité l’Agence française de la biodiversité à lancer un appel à projets pour la reconquête de la biodiversité dans tout l’outremer. La Réserve a bien sûr répondu à cet appel en constituant trois dossiers. L’un de ces projets, d’ores et déjà accepté, vise à financer la réalisation d’une mission scientifique d’inventaire de l’impact d’Irma sur la flore des îlets classés en Réserve naturelle - soit Pinel, Petite Clé, Caye Verte et Tintamare - l’objectif étant de proposer des actions de restauration des espèces et des habitats qu’elles constituent. Un second projet, en cours de validation, concerne les actions en faveur de la conservation des...+ infos

Actions de Police

Le pôle technique et police de la nature de la Réserve naturelle a effectué 259 patrouilles durant les 9 premiers mois de l’année 2018 : 192 patrouilles à terre et 67 en mer. Sur ces 259 patrouilles, 46 - soit 29 à terre et 17 en mer - ont donné lieu à des rappels à la loi et éventuellement des saisies de matériel. Parmi les infractions, on trouve des dépôts de déchets dans la Réserve, des vols de drone sans autorisation, des vols de sable au Galion, des ancrages de bateaux sur des sites où il est interdit de mouiller une ancre, l’utilisation de jet skis, la pratique de kite surf en dehors de la zone autorisée au Galion et 11 actions de pêche dans la Réserve : pêche au casier au Galion,...+ infos

L'Equipe

Nicolas Maslach

- Nicolas Maslach

Directeur et Conservateur de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin, assermenté.
Tel : 0690 38 77 71

Franck Roncuzzi

- Franck Roncuzzi

Responsable du pôle police de la nature et logistique, assermenté.
Tel : 0690 57 95 55

Julien Chalifour

- Julien Chalifour

Responsable du pôle scientifique, assermenté
Tel : 0690 34 77 10

Vincent Oliva

- Vincent Oliva

Responsable du Pôle Education à l’environnement, assermenté.
Tel :0690 53 59 01

Christophe Joe

- Christophe Joe

Garde animateur et technique, assermenté

Ashley Daniel

- Ashley Daniel

Garde animateur et technique,

Amandine Vaslet

- Amandine Vaslet

Chargée de mission en charge du renouvellement du plan de gestion de la Réserve Naturelle.

? Haut